zaterdag 27 juni 2009

'Frankrijk vernederd door tsahal'

Saillant bericht in Libération van 25 juni over het herhaaldelijk mishandelen, bedreigen en gevangen houden van Fransen met diplomatieke status (bijvoorbeeld medewerkers van Franse culturele instituten). Met als uitsmijter dit:

Excréments.
Mais l’incident le plus choquant est l’occupation du domicile de l’agent consulaire français, Majdi Chakkoura, à Gaza pendant l’attaque israélienne de janvier. En son absence, les soldats israéliens ont complètement ravagé les lieux - pourtant signalés à l’armée israélienne -, volé une grosse somme d’argent, les bijoux de son épouse, son ordinateur et détruit la thèse sur laquelle il travaillait. Et ils ont souillé d’excréments le drapeau français. Le Quai d’Orsay n’a là encore élevé aucune protestation. Une occupation semblable s’est produite au domicile d’une professeure palestinienne du centre culturel français. Avec ce tag écrit en français sur la bibliothèque dévastée : «Sale arabe, ont va revenir te tuer». C’est, dit-on à Gaza, la faute de français - le «t» en trop - qui a choqué l’enseignante.

Het complete bericht staat hier.

Geen opmerkingen: